Agenda des évènements

0

Actualité d'Angles sur l'Anglin

Mairie d'Angles-sur-l'Anglin

Les jours d’Angles

« Dans la contrée d’Angles sur l’Anglin, située aux lisières du Berry, de la Touraine et du Poitou, des générations de femmes ont brodé de la lingerie suivant la technique des fils tirés »

Les Jours d’Angles, patrimoine culturel immatériel , se travaillent sur tous les textiles à trame, tels que soie, lin et coton.

En comptant et tirant les fils dans les deux sens du tissu (chaîne et trame) à l’aide de petits ciseaux aux pointes très fines, la marqueuse fait apparaître le motif géométrique dans l’ouvrage .

A l’aide du fil et de l’aiguille,sur la grille ainsi obtenue, l’ajoureuse exécute des points précis, propres aux Jours d’Angles.

Ce savoir-faire a été créé à Angles-sur-l’Anglin au milieu du XIXe siècle et a prospéré jusque dans les années 50. Plus de 300 ouvrières animaient alors la vie économique du village.

Grands couturiers, lingerie de luxe, compagnies maritimes… Le Beau Monde recherchait cette délicatesse, fruit du savoir faire des Angloises.

 

Cet artisanat de luxe a ouvert aux femmes d’Angles sur l’Anglin une indépendance financière, qui se ressent encore dans les caractères bien trempés des habitantes.

Jusque dans les années 1970, il n’était pas rare de voir une ou plusieurs ajoureuses sur le pas de leur porte, plongées dans leur ouvrage.

Quelques ajoureuses connaissent encore cet art, et ont à coeur de le diffuser au sein de leurs créations artisanales contemporaines.

En 1981, une association s’est créée pour sauvegarder et transmettre ce savoir-faire.

Ses membres vous accueilleront à la Maison des Jours et du Tourisme, place Aimé Octobre, pour une visite de l’exposition, vos achats, et même des démonstrations

Association pour la Sauvegarde et le Rayonnement des Jours d’Angles,

joursdangles@laposte.net

page facebook

 

réunions publiques
conseil Municipal lundi 28 mai